Les frais dans un prêt personnel

Les frais dans un prêt personnel

Un crédit personnel est une variété de crédits à la consommation. Sa singularité ? Le prêt personnel permet au demandeur une grande souplesse d’emploi. En effet, l’emprunteur peut l’employer à diverses fins : loisir, voyage, vie quotidienne, sans devoir fournir des preuves de justifications d’achat à l’établissement financier. D’ailleurs, le prêt personnel peut être utilisé pour acheter des biens mobiliers, des produits électroménagers, des travaux d’amélioration de la maison, le mariage, etc. Concernant le coût d’un crédit personnel, il varie d’un organisme financier à un autre. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de bien comparer les offres de plusieurs établissements. Outre ce point, il faut également s’attarder sur les frais facturés par ses établissements financiers. Lumière sur les coûts dissimulés et les différents frais facturés dans un prêt personnel.

Quels sont les coûts cachés dans un prêt personnel ? 

Généralement, un emprunteur qui souscrit à un prêt personnel traditionnel doit à l’établissement financier la somme de la capitale empruntée additionné aux intérêts. Telle est l’information donnée par la plupart des établissements financiers en France et à l’étranger. Cependant, d’autres coûts sont facturés dans les dossiers de prêt personnel.

En théorie, les frais facturés par le demandeur sont compris dans le TAEG. Ce dernier regroupe les frais de dossier, le taux d’intérêt minimal, le coût de l’assurance emprunteur, les frais de garantie ainsi que les autres frais exigés pour l’acquisition du crédit. Il est important de souligner que ces frais sont équivalus à 1 % du montant total emprunté.

Cependant, outre ces frais, les établissements financiers et les banques demandent également d’autres frais, qu’ils nomment frais annexes qui sont les pénalités. Ces frais annexes interviennent en cours de prêt. Mais, au final, ces pénalités accroissent le coût du crédit personnel. D’une manière générale, il y a deux types de pénalités : les pénalités en cas de retard de paiement et les pénalités de remboursement anticipé. Il est important de souligner que le coût des pénalités varie d’un établissement à un autre.

Pour trouver le meilleur établissement financier pour contracter un crédit personnel, le mieux est de comparer les offres via le site https://www.credit-pas-cher.biz.

Quels sont les différents frais facturés par l’établissement financier ?

Les frais obtenus par le prêteur sur un crédit personnel contiennent les commissions des courtiers et les établissements intermédiaires, qui ont œuvré à la signature du contrat. Les établissements qui font partie de cette liste englobent les courtiers spécialisés, les comparateurs de crédit, les intermédiaires en assurance-crédit. Chacune de ces parties prenantes prélève des frais.

Pour le créancier, par exemple, il demande des frais de dossiers, des frais d’inscriptions, des frais de publicité et des rémunérations. Noter que ces charges varient d’un organisme à un autre, mais également du montant emprunté et du profil du demandeur. Outre ces frais, le contrat de crédit personnel exige également d’autres frais, qui seront soustrait sur le compte du demandeur en fonction des circonstances. Dans cette liste se trouvent les frais d’aménagement et les pénalités de remboursement du prêt personnel.

À propos de l’auteur

Marine Lebrun administrator

Laisser un commentaire