Accueil

ParMarine Lebrun

Le crédit professionnel, pour le financement de vos activités

La réalisation d’un projet professionnel nécessite parfois un bon financement. Alors, si vous souhaitez démarrer une activité professionnelle ou booster une entreprise existante, le crédit professionnel est la meilleure solution. Un tel prêt permettra de financer les besoins inhérents de l’activité comme pallier les retards de paiement, servir de trésorerie, acheter des équipements ou investir dans un local, etc.

Les différents types de prêts professionnels

Il existe plusieurs types de Crédit professionnel qu’on différencie selon la durée souscrite ou selon le besoin auquel il répond.

Selon la durée souscrite

Selon la durée du prêt, on en distingue 2 types : le prêt à court terme et le prêt à long terme. Le prêt à court terme, comme son nom l’indique est un crédit qui est rapidement remboursé. On souscrit ce type de prêts la plupart du temps pour les besoins en capitaux ou en fonds de roulement de l’entreprise. L’avantage d’un tel prêt est qu’il est facile et rapide à souscrire. Quant au prêt à long terme, il sert généralement à financer des investissements matériels ou immatériels. Le financement doit être amortissable à long terme pour l’activité professionnelle.

Selon le besoin de l’entreprise

Ces types de prêts permettent de répondre le plus spécifiquement aux besoins des professionnels et des entreprises. On distingue ainsi :

• Le prêt amortissable : c’est le type d’emprunt le plus courant. Une somme d’argent est accordée, ensuite remboursée avec un échéancier fixe.

• Le prêt renouvelable : il s’agit en quelque sorte du même crédit renouvelable des particuliers, sauf qu’ici, il s’adresse exclusivement aux professionnels. Ainsi, les entreprises ont à leur disposition une somme d’argent qui pourra être utilisée sans justificatif jusqu’à un certain plafond. Un remboursement régulier permettra le renouvellement de la somme.

• Le rachat de crédit : Quand on s’inscrit à plusieurs crédits, la gestion et la comptabilité peuvent devenir difficiles. Alors, pour faciliter cette gestion, l’entreprise peut opter pour un rachat de crédit. On regroupe alors tous les emprunts en un seul et unique prêt, avec un taux d’intérêt et des échéanciers uniques également.

• Le crédit-bail : contre le versement d’un loyer, le professionnel aura à sa disposition un bien particulier sur une période définie.

• La facilité de caisse : il se peut dans la vie d’une entreprise, qu’elle soit face à des moments de difficultés, alors pendant une période de 15 jours en général, l’organisme bancaire lui accorde un découvert autorisé. Cela pour permettre de faire face à d’éventuels délais ponctuels de trésorerie.

Les conditions d’obtention de prêt professionnel

Même s’il s’agit d’une activité professionnelle et que cela signifie que c’est un domaine florissant, la banque doit néanmoins étudier quelques conditions avant d’accorder ce type de prêts. En fait, après la crise de 2008, les banques n’accordent de crédit qu’aux projets très solvables.

Ainsi, on vérifie la solvabilité de l’emprunteur. Il faut s’assurer si le demandeur de prêt est fiable. Cela revient à vérifier ses emprunts en cours, s’il n’a pas déjà eu d’incidents de remboursement ou s’il n’est pas dans le rouge tous les mois.

Un bilan de l’entreprise doit également être effectué. Il s’agit de l’étude de la situation patrimoniale de l’entreprise à un instant T. Cet instant revient en général à la clôture des comptes. On évalue donc les biens de l’entreprise, ses crédits, ses dettes, etc. On effectue également une évaluation des comptes d’exploitation de l’entreprise. Et on prend en compte le business plan et les prévisions de l’activité de l’emprunteur.

ParMarine Lebrun

Gagner de l’argent facilement sur les casinos en ligne

Il y a plusieurs moyens de gagner de l’argent en toute facilité. À travers, ces manières qui peuvent le concrétiser, il est possible d’essayer de gagner des gains sur les casinos en ligne. En effet, jouer à ces jeux en ligne fera croître vos revenus. Si vous êtes nouveau dans le domaine, découvrez tout ce qu’il faut savoir concernant les jeux de casino en ligne. Lire la suite

ParMarine Lebrun

Les frais dans un prêt personnel

Un crédit personnel est une variété de crédits à la consommation. Sa singularité ? Le prêt personnel permet au demandeur une grande souplesse d’emploi. En effet, l’emprunteur peut l’employer à diverses fins : loisir, voyage, vie quotidienne, sans devoir fournir des preuves de justifications d’achat à l’établissement financier. D’ailleurs, le prêt personnel peut être utilisé pour acheter des biens mobiliers, des produits électroménagers, des travaux d’amélioration de la maison, le mariage, etc. Concernant le coût d’un crédit personnel, il varie d’un organisme financier à un autre. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de bien comparer les offres de plusieurs établissements. Outre ce point, il faut également s’attarder sur les frais facturés par ses établissements financiers. Lumière sur les coûts dissimulés et les différents frais facturés dans un prêt personnel.

Quels sont les coûts cachés dans un prêt personnel ? 

Généralement, un emprunteur qui souscrit à un prêt personnel traditionnel doit à l’établissement financier la somme de la capitale empruntée additionné aux intérêts. Telle est l’information donnée par la plupart des établissements financiers en France et à l’étranger. Cependant, d’autres coûts sont facturés dans les dossiers de prêt personnel.

En théorie, les frais facturés par le demandeur sont compris dans le TAEG. Ce dernier regroupe les frais de dossier, le taux d’intérêt minimal, le coût de l’assurance emprunteur, les frais de garantie ainsi que les autres frais exigés pour l’acquisition du crédit. Il est important de souligner que ces frais sont équivalus à 1 % du montant total emprunté.

Cependant, outre ces frais, les établissements financiers et les banques demandent également d’autres frais, qu’ils nomment frais annexes qui sont les pénalités. Ces frais annexes interviennent en cours de prêt. Mais, au final, ces pénalités accroissent le coût du crédit personnel. D’une manière générale, il y a deux types de pénalités : les pénalités en cas de retard de paiement et les pénalités de remboursement anticipé. Il est important de souligner que le coût des pénalités varie d’un établissement à un autre.

Pour trouver le meilleur établissement financier pour contracter un crédit personnel, le mieux est de comparer les offres via le site https://www.credit-pas-cher.biz.

Quels sont les différents frais facturés par l’établissement financier ?

Les frais obtenus par le prêteur sur un crédit personnel contiennent les commissions des courtiers et les établissements intermédiaires, qui ont œuvré à la signature du contrat. Les établissements qui font partie de cette liste englobent les courtiers spécialisés, les comparateurs de crédit, les intermédiaires en assurance-crédit. Chacune de ces parties prenantes prélève des frais.

Pour le créancier, par exemple, il demande des frais de dossiers, des frais d’inscriptions, des frais de publicité et des rémunérations. Noter que ces charges varient d’un organisme à un autre, mais également du montant emprunté et du profil du demandeur. Outre ces frais, le contrat de crédit personnel exige également d’autres frais, qui seront soustrait sur le compte du demandeur en fonction des circonstances. Dans cette liste se trouvent les frais d’aménagement et les pénalités de remboursement du prêt personnel.

ParMarine Lebrun

Net économie, comment gagner de l’argent sur internet ?

La révolution internet a bouleversé notre quotidien et a fait évoluer nos vies. Quelque soit le domaine concerné, internet a su trouver une petite place pour ensuite devenir indispensable. Ce qui n’était qu’un petit réseau entre universités américaines est devenu une toile qui ne cesse de s’étendre.  Avec cette nouvelle technologie qui s’est rapidement étendue au plus grand nombre, nous avons notamment du revoir notre façon de communiquer. Plus facile, plus rapide voir instantané il est en effet possible de communiquer avec n’importe qui, ou presque, sur la planète, le tout pour un coût relativement dérisoire. Couplé avec nos smartphones, autre révolution technologique, internet nous permet d’être «connectés» sans interruption ou presque quelques soient nos activités. Outre la faculté d’être un atout dans la communication, internet est aussi un formidable lieu de savoir et de connaissance. Il est facile d’accéder à des informations, quelques soient leur nature (historiques, géographiques, technologiques…). De plus, les multiples communautés de la toile permettent d’obtenir rapidement de l’aide ou des réponses quelque soit le thème abordé. Mais internet, c’est aussi un autre changement, peut être plus méconnu : l’émergence de nouveaux métiers associés au web et donc de nouvelles façons de travailler ou tout simplement de gagner de l’argent.

Nouvelle technologie, nouveaux métiers

Qui dit nouvelle technologie, dit nouveaux métiers pour développer, entretenir et maintenir les infrastructures relatives à la dite technologie. Voici quelques exemples d’activités qui ont vu le jour grâce à l’essor d’internet.

Pour commencer, un exemple qui parlera à tous, les fournisseurs d’accès à internet. Bien souvent issus de la télécommunication, ces nouvelles sociétés ou nouvelles branches de sociétés existantes sont devenues des actrices incontournables de l’économie numérique. En effet, grâce à elles, n’importe qui peut être équipé d’un appareillage, modem ou box internet pour les particuliers par exemple, permettant ainsi une connexion à internet.
Sont également apparues des sociétés qui gèrent l’ensemble des « routes » de l’internet et qui assurent l’acheminement des informations entre ordinateurs connectés. En bref, les sociétés qui maintiennent l’infrastructure même d’internet.

Les informaticiens ont également vu leur secteur être bouleversé. Nouveaux langages de programmation, nouvelles architectures réseaux, de nouvelles formations et donc de nouveaux métiers ont vu le jour ces 15 dernières années.

Le cœur d’internet, en terme d’infrastructures et d’outils techniques, a donc été générateur de centaines de milliers d’emploi partout dans le monde. Des géants du web sont sortis de terre en quelques années et ont su s’imposer sur le web et au niveau de l’économie mondiale.

Monétiser ses loisirs

Au delà des aspects techniques, internet a permis de populariser certains loisirs et d’encourager le développement de certains métiers jusqu’alors réservé à un petit noyau de personnes. C’est le cas notamment des bloggers, une toute nouvelle activité parfois pratiquée en tant que loisir mais qui est aussi devenu un véritable métier pour certains dont les blogs sont devenus de véritables sites incontournables.

Un blog, c’est un type de site internet bien particulier ou il est possible pour le webmaster de publier des billets. Bien souvent spécialisé, un blog traite en général d’un sujet en particulier. La toile propose donc des milliers de blogs sur des thèmes comme la littérature, le cinéma ou la critique de mode. Pour les auteurs qui ont su se faire un nom, l’aventure du petit blog peut parfois se transformer en un véritable métier dans le cas ou une forte audience les publicités affichés sur le site permettent de tirer des revenus suffisants.

Mais il n’y a pas que les bloggers qui gagnent de l’argent sur internet, d’autres arrivent aussi à tirer des revenus, parfois important. C’est le cas des paris sportifs gratuits ou des jeux en ligne, en particulier du poker qui s’est fortement démocratisé grâce à internet. Partout dans le monde, des joueurs s’affrontent dans des tournois ou des partis, dites de « cash game ». A la clef, de l’argent bien réel. Et pour certains, plus qu’un simple passe temps, jouer en ligne est devenu une véritable activité professionnelle.

D’autres exemples de personnes tirant des revenus substantiels d’internet existent. Nous citerons notamment toutes les activités dites de « trading » et qui consistent à acheter et vendre des actions, des obligations ou des produits dérivés. Ces opérations, auparavant coûteuses, sont désormais accessible en ligne pour une application immédiate. De quoi donner des sueurs froides aux boursicoteurs amateurs mais aussi de permettre aux meilleurs de faire de belles plus values.

Internet, c’est une véritable révolution économique puisque, comme nous l’avons vu, c’est un pan entier de l’économie qui a été créé. Outre une évolution de nos modes de communication, de nos modes d’enseignements, le web c’est aussi et surtout l’émergence de nouveaux acteurs, qu’ils soient petits bloggers ou géants du web.

ParMarine Lebrun

Qui peut bénéficier du microcrédit ?

Le microcrédit s’adresse aux gens exclus du crédit bancaire classique à cause de leurs faibles revenus. Il est également destiné aux personnes ayant une situation professionnelle fragile. Qui peut bénéficier du microcrédit ? Comment fonctionne le microcrédit à qui s’adresser pour l’obtenir ?

Qui peut bénéficier du microcrédit ?

Le microcrédit s’adresse particulièrement aux gens pauvres. Il vaut mieux consulter le site https://www.micro-credit.biz/ pour en savoir plus. Ce genre d’emprunt est principalement destiné aux individus n’ayant pas accès au système bancaire classique. Cela est dû à cause de leurs revenus trop faibles ou de leur situation professionnelle instable. Il s’agit surtout des chômeurs, des travailleurs précaires et des salariés en contrat à temps partiel.

Les gens allocataires des minima sociaux peuvent aussi en bénéficier. Ce crédit est également destiné aux particuliers ayant assez de revenus. Toutefois, ces derniers sont insuffisants pour décrocher un crédit à la consommation auprès d’une banque traditionnelle. Le microcrédit s’adresse aux gens en difficulté financière ayant besoin d’argent. Le microcrédit est donc dédié à tous.

En effet, il n’y a pas de conditions de revenus fixes. Toutefois, il est essentiel d’avoir un projet personnel visant à une insertion professionnelle ou sociale. De plus, on doit disposer d’une capacité de remboursement.

Le fonctionnement du microcrédit

Le microcrédit permet aux gens d’emprunter des sommes souvent faibles et adaptées à leurs revenus. Son montant est généralement compris entre 300 € et 5 000 €. Comme le microcrédit est destiné aux personnes ayant de faibles revenus, sa durée est relativement longue. En effet, elle se situe entre 6 mois et 4 ans. Parfois, elle peut aller jusqu’à 5 ans. Lorsque la durée du prêt est assez longue, l’emprunteur pourra le rembourser par anticipation.

Le remboursement par anticipation n’attend pas les prochaines mensualités. En remboursant rapidement la somme prêtée, l’emprunteur pourra faire diminuer la durée des mensualités. Toutefois, il faut savoir que le microcrédit ne peut faire un rachat de crédit conso. Par ailleurs, le prêteur fixe le coût du crédit. Ce dernier est généralement compris entre 1,5 et 4%. Ce coût semble relativement haut du fait qu’il n’y a pas de frais de dossier appliqué.

À qui s’adresser pour bénéficier du microcrédit ?

Pour souscrire à un microcrédit, le demandeur d’un microcrédit ne doit pas se rendre auprès d’une banque. Il doit s’adresser à un réseau d’accompagnement social qui sera un intermédiaire. Le réseau d’accompagnement social a pour rôle d’accueillir le candidat et d’examiner son projet. Il l’aide également à constituer son dossier avant de le proposer à une banque agréée. Il sera possible de dénicher des réseaux d’accompagnement social dans sa région.

Cet organisme social peut concerner une régie de quartier ou une maison pour l’emploi. Il peut aussi être un centre communal d’action sociale (CCAS) ou une association à vocation sociale. On peut obtenir les coordonnées de ces organismes auprès de sa mairie. On peut aussi contacter sa mairie par téléphone ou se rendre directement sur leur site internet.

On peut également consulter le site du groupe de la Caisse des Dépôts France microcrédit. Ce site permet de s’orienter vers différentes infrastructures pour monter son dossier.

ParMarine Lebrun

Trouver l’organisme de crédit idéal

Lorsqu’on ne dispose pas de l’argent nécessaire pour financer son projet, on emprunte auprès d’une banque. Face aux différentes offres de prêt qui existent, il est judicieux de bien choisir. Comment faire pour trouver l’organisme prêteur idéal?

Quelques critères pour choisir un organisme de crédit

On peut consulter le site https://www.organisme-de-credit.org/ pour dénicher l’organisme financier répondant à ses besoins. Il faut également définir l’emprunt adapté à son cas pour découvrir l’organisme de crédit idéal. Cela varie particulièrement selon la nature du projet ou la manière de dépenser l’argent obtenu. À noter que certains établissements ne proposent que des formules de crédit à la consommation.

Si on a déjà déterminé le type de crédit, on a deux options distinctes. La première solution sert à trouver un financement auprès des établissements de crédit physiques. On pourra ainsi contracter un emprunt sécurisé. Toutefois, le fonds demandé ne pourra pas être débloqué qu’à un certain temps. La deuxième option permet de contacter des organismes en ligne. Grâce à cette alternative, on n’aura plus à se déplacer pour avoir la somme en question.

Aussi, les plateformes de prêt en ligne proposent un service plus rapide. Cependant, il faut faire attention aux sites arnaqueurs.

Comparer les offres existantes et faire une simulation

Pour bien choisir un organisme de crédit idéal, il faut comparer les offres disponibles. Pour ce faire, il faut bien vérifier les taux d’intérêt de ces crédits. Il est également important de considérer le coût global du crédit. Il faut examiner particulièrement les coûts supplémentaires tels que les frais de dossier. De plus, les cotisations d’assurance et les frais de garantie sont à prendre en compte.

Il faut aussi examiner le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global. Celui-ci inclut le taux d’intérêt et les autres éléments du prêt. On doit bien vérifier s’il comprend l’assurance si on la souscrit. Il est également essentiel de faire une simulation pour trouver le bon organisme de crédit. On effectue ainsi sur le site de chaque établissement prêteur une simulation du montant souhaité. Cela peut se faire avec un paiement s’étalant sur 48 ou 60 mois.

En fonction des résultats obtenus, on mise sur le prêteur proposant le crédit le plus intéressant.

Quel organisme de crédit choisir pour son crédit à la consommation?

Le crédit à la consommation attire de nombreux particuliers pour concrétiser leur projet. Il peut s’agir de l’achat d’un appareil high-tech ou d’un véhicule. Quel que soit le type du projet souhaité, il faut être prudent lorsqu’on souscrit à un prêt. Il faut également bien choisir son organisme prêteur pour éviter de mauvaises surprises. Il est donc préférable de privilégier l’établissement financier répondant à ses attentes.

Cet organisme doit proposer une offre, dont les caractéristiques et les modalités correspondent à son cas. Pour faciliter la tâche, on peut recourir au service d’un courtier. Ce professionnel conseillera sur l’organisme financer idéal pour bénéficier d’un crédit au meilleur taux. Le courtier est un expert dans le domaine du crédit, car il collabore avec de nombreux organismes financiers. Il pourra donc savoir quel établissement choisir pour contracter un prêt.

ParMarine Lebrun

Le meilleur guide des parieurs sportifs

Bien que les paris sportifs se jouent sur une part de hasard, il existe des astuces et des stratégies pour optimiser votre chance de gagner. Ils se basent sur la réduction des imprévus et sur la multiplication de gain de façon régulière. Pour commencer, il faut repérer les meilleurs sites de paris sportifs et effectuer une comparaison avant de vous inscrire.

Comparateur de paris sportif

Afin d’optimiser vos chances en paris sportifs, il faut que vous calculiez vos gains et vos cotes. Pour ce faire, il faut que vous connaissiez les modes de fonctionnement de chaque bookmaker. Or, vous devez utiliser un outil fiable pour comparer les meilleurs sites de paris sportifs. Bien sûr, chacun d’eux est unique et dispose d’une spécificité qui lui est propre. Ce jeu a beaucoup évolué depuis le temps et ne cesse de faire plaisir aux parieurs. Parmi les critères de sélection de ces derniers, il y a la facilité d’utilisation. Entre autres, les bookmakers préférés des joueurs sont ceux qui offrent les meilleures applications notamment une excellente fluidité de navigation.

En optant pour le comparatif de bookmaker, vous bénéficiez d’un résultat rapide concernant, les sites ayant des cotes attractives, des formules de jeu passionnant et des promotions intéressantes. Vous pouvez également privilégier ceux qui proposent les diffusions directes des matchs et des tournois internationaux. Évidemment, peu de sites de paris sportifs proposent ce genre de prestation, seuls les meilleurs peuvent se vanter d’offrir un tel privilège.

Top 10 des sites de paris sportifs en France

À la fois lucrative et divertissant, le pari sportif est très prisé par les adeptes de sport, ce qui explique ce bon nombre de sites de paris sportifs qui viennent de s’immerger. Les bookmakers cherchent par tous les moyens d’attirer le plus de joueurs à leurs comptes et ce, par divers moyens. Bien sûr, les arnaqueurs n’en manquent pas, voilà pourquoi il est important d’être vigilant. 

Sachez que ces sites de paris sportifs sont légaux en France depuis déjà 8 ans. Cette précision peut en quelque sorte vous apporter un peu d’assurance pour ce genre de paris en ligne.

Ce Top 10 des sites de paris sportifs peut vous permettre de trouver votre site idéal et de minimiser vos chances de manquer les mises.

  1. Parions Sport (un site officiel de la Française des jeux ou FDJ), un site sérieux et sécurisé.
  2. Netbet : une mise de 150 € offerte pour les novices.
  3. PMU (Pari Mutuel Urbain) : autrefois connu sur les paris de courses hippiques, il se spécialise désormais dans les paris sportifs et les jeux de poker en ligne.
  4. ZEbet : disponible en application mobile Ios et Android, un confort optimal.
  5. Betclic : depuis ses 15 ans d’existence, c’est le site le plus connu et le plus recommandé des Français
  6. Bwin : il dispose d’une interface design et très facile à utiliser
  7. BetStars : une possibilité de parier sur plusieurs sports à la fois
  8. France-pari : un site 100 % français, ce bookmaker propose nombreux mode de payement
  9. Unibet : le plus ancien site de paris sportif, une référence en matière de fluidité et de facilité en application mobile.
  10. Winamax : un site idéal pour les amateurs de sport et les passionnés de paris en ligne.

ParMarine Lebrun

Paris sportif : une excellente option de gagner de l’argent sur le web

Le pari sportif en ligne connaît actuellement un bel engouement. Certaines applications font profiter de nombreux atouts dont la gratuité sur l’inscription. Grâce aux nombreux conseils qui sont proposés, les sites attirent aussi bien aux parieurs amateurs qu’aux confirmés. Certaines plateformes permettent même de devenir des pronostiqueurs professionnels.

Betivore, pour augmenter ses chances de gagner sur les pronostics foot

En France, Betivore représente l’une des meilleures applications web en matière de paris sportifs. Les succès de la plateforme reposent sur les multiples avantages qu’elle offre à ses adhérents.

Tout d’abord, ce support offre de nombreux pronostics foot gratuits. Ce qui permet de gagner du temps et de faciliter les tâches des parieurs. Ces derniers ne devront plus être obligés de trier les pronostics de chaque tipster. Les meilleurs pronostics seront mis en avant grâce à l’analyse des taux de rentabilité.

D’autre part, les résultats des différents tipsters sont affichés. Cette mesure permet d’identifier les victoires et les défaites de tous les sites spécialisés dans le pronostic foot gratuit. Ce qui offre une sécurité en plus pour les parieurs. Par ailleurs, des conseils ainsi que des astuces sont indiqués en temps réel directement sur le profil de l’utilisateur de Betivore. Une transparence totale est par ailleurs présentée sur les résultats des paris. Une simple inscription suffit pour jouir de tous ces bénéfices.

En utilisant les statistiques, ce support évalue également les pronostics et détermine les capacités et l’efficacité des pronostiqueurs. Diverses informations permettent aux parieurs et aux tipsters professionnels d’optimiser leurs chances de gagner de l’argent.

Devenir un pronostiqueur professionnel

Afin de répondre aux multiples attentes des parieurs, certaines plateformes, dont Betivore donnent la possibilité de devenir un pronostiqueur professionnel.

Sur ces supports, les membres peuvent créer leurs propres communautés et proposer leurs pronostics au public. Dans ce cas, une bonne technique de gestion est nécessaire pour gagner de la notoriété. Tous ont la chance de se lancer dans le monde professionnel des parieurs sportifs avec une inscription gratuite.

En outre, la patience est de mise pour devenir un bon tipster. Sur une compétition ou un championnat, ce dernier doit passer du temps afin de décortiquer toutes les informations nécessaires. Le pronostiquer doit également faire preuve de rigueur pour fournir un meilleur pronostic foot gratuit. Chaque décision doit être justifiée pour gagner la confiance de chaque membre. Un tipster doit également utiliser une technique qui garantit une rentabilité maximale.

Une excellente capacité commerciale est aussi nécessaire pour devenir tipster. Face à la concurrence, le pronostiqueur doit savoir se démarquer. Proposer des  pronostics gratuits, par exemple, peut dans un premier temps inciter certaines personnes à investir.

Pour terminer, un parieur professionnel doit être efficace sur le long terme. Il doit savoir rassurer les joueurs de sa communauté en cas d’échec. D’un autre côté, il se doit de se spécialiser dans son domaine. Se focaliser dans les sports dont il connaît les principes fondamentaux est recommandé. Avec le temps, le parieur doit acquérir assez d’expérience et pouvoir affiner ses stratégies.

ParMarine Lebrun

Comment faire de l’argent à partir d’un site Web

Marre de travailler pour lui ? Vous voulez commencer à gagner votre propre argent et devenir votre propre patron ?

La création d’un site Web pour vous-même, votre propre marque ou votre propre entreprise est l’une des meilleures et potentiellement les plus lucratives façons de le faire.

Mais comment exactement pouvez-vous faire de l’argent réel à partir de quelque chose d’aussi intangible qu’un site Web ?

Il y a une poignée de façons différentes, et dans ce guide, nous expliquerons les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles. Nous vous expliquons également quelle méthode de monétisation d’un site Web est susceptible d’être la meilleure pour vous et votre entreprise, afin de vous assurer de ne pas vous retrouver dans la course aux rats.

Vendre des produits – aussi appelé commerce électronique, c’est la meilleure façon de gagner de l’argent par le biais d’un site Web, en l’utilisant comme une plate-forme pour votre entreprise de vendre des produits ou des services.

Affichage d’annonces – le moyen classique de gagner de l’argent en ligne, mais sachez que les  » jours d’or  » sont révolus. À moins que votre site n’attire des centaines de milliers de visiteurs par mois, les gains de l’hébergement d’annonces sont très faibles de nos jours.

Hébergement de contenu sponsorisé – si votre site prend de l’importance, vous pouvez gagner de l’argent en hébergeant des articles ou des messages. Une marque ou une entreprise peut vous payer, par exemple, pour héberger un article recommandant un de ses produits ou services.

Avoir un abonnement ou un abonnement Premium – de plus en plus, même les plus petits sites Web et blogs expérimentent l’abonnement Premium. Les lecteurs fidèles peuvent payer, via un service tel que Patreon, pour soutenir un site qu’ils apprécient.

Un site Web réussi peut, bien sûr, faire de l’argent à partir de plus d’une de ces avenues. Cependant, toutes ces méthodes de monétisation ne seront pas le meilleur choix pour toutes les entreprises.

Vous devrez trouver une ou plusieurs méthodes de monétisation qui conviennent aux objectifs et à l’identité de votre entreprise. Il est important de s’assurer qu’ils ne sont pas contradictoires – par exemple, vendre des produits sur un site couvert de publicités qui mènent à d’autres sites n’est pas un bon plan.

Comment vendre des produits en ligne

Si vous voulez commencer à vendre des produits en ligne, vous aurez besoin de construire un site Web avec une fonctionnalité de commerce électronique dédiée. Cela signifie la tenue de stocks, un mécanisme de panier d’achat, le suivi des comptes et plus encore.

Vous êtes libre de les mettre où vous voulez sur votre site, ainsi que de modifier la mise en page générale. Quand quelqu’un voit l’annonce, ou clique dessus, vous obtiendrez de l’argent – il n’y a rien de plus simple.

Combien d’argent pouvez-vous faire à partir de publicités en ligne ?

Pour contenir vos attentes, AdSense n’est pas particulièrement lucratif, sauf si vous l’utilisez à grande échelle – au moins des centaines de milliers de visiteurs uniques par mois. De nos jours, il est encore plus difficile de monétiser par le biais de la publicité, car tant de gens utilisent des bloqueurs de publicité.

De plus, les publicités ralentissent la vitesse de chargement de votre site Web, ce qui signifie que vous pourriez perdre des utilisateurs qui viennent sur votre site et, même s’ils y arrivent, les publicités pourraient les repousser. Il vaut la peine de réfléchir longuement et sérieusement à la question de savoir si c’est la source de revenus qui vous convient.

Découvrez ce qui fait un bon site Web

Comment fonctionne Patreon ?

Patreon est un service qui permet à un public de donner de l’argent à ses créateurs de contenu préférés, ou d’accéder à du contenu de qualité sur un site Web autrement gratuit.

Comment gagner de l’argent à partir d’un site Web en utilisant Patreon

Pensez-y de cette façon – votre podcast préféré donne un épisode gratuit chaque semaine à tous les auditeurs ; mais, il donne aussi un autre épisode à ses donateurs Patreon dévoués, ainsi que quelques séquences vidéo en coulisse et un mensuel Reddit AMA.

Les dons sont versés mensuellement, ce qui procure aux créateurs une source de revenu fiable d’un mois à l’autre, ce qui les aide à gérer efficacement leur entreprise.

Contrairement à la plupart des méthodes de monétisation ci-dessus, le fait d’avoir un flux de revenu viable de Patreon ne nécessite pas une audience énorme. Elle repose plutôt sur l’engagement.

ParMarine Lebrun

Comment faire de l’argent en ligne

L’idée d’un revenu passif continu provenant de sites Web que vous pouvez créer et oublier vous semble-t-elle bonne pour vous ? Eh bien, c’est à cela que servent les sites Web à contenu spécialisé. Jetons un coup d’oeil à cette méthode de revenu en ligne.

Le concept est raisonnablement simple. Faites des recherches, trouvez des niches très étroites qui ne sont pas bien desservies en ce moment, construisez un site Web de contenu ciblant le créneau, collez quelques programmes publicitaires laissez-le simplement reposer là en gagnant quelques dollars par jour.

Comment faire pour que cela fonctionne pour vous

Avant d’essayer d’y arriver, rappelez-vous que pour réussir, vous devez être sûr de pouvoir générer un bon trafic sur les moteurs de recherche dans les niches que vous avez sélectionnées. Le revenu récursif ne vient que lorsque vous avez des visiteurs de recherche cliquant sur vos annonces. D’ailleurs, les visiteurs de recherche aléatoire sont généralement de meilleurs cliqueurs publicitaires que les lecteurs fidèles et c’est l’une des raisons pour lesquelles cette technique peut fonctionner.

Première étape : Trouver un créneau

Vous devez d’abord trouver des niches où il y a du trafic. Vous devriez utiliser les outils habituels, comme l’explorateur de données d’inventaire par mot-clé Overture, pour faire des recherches sur le nombre de recherches effectuées pour certaines phrases clés (recherchez les sites ayant au moins 1000 recherches par mois). Ne visez pas des mots-clés et des sujets qui sont hautement compétitifs, recherchez une faible concurrence avec *quelques* trafics. Prenons l’exemple de Jonathan Wold’s Sump Pumps Information niche. C’est pas un hasard ! Sais-tu au moins ce qu’est une pompe de puisard ?

Deuxième étape : Recherche de concurrence

Une fois que vous avez trouvé quelques niches que vous pensez avoir le potentiel de recherche de ces phrases-clés et voir quels résultats apparaissent. Si les sites de résultats de recherche naturelle qui apparaissent sont mal optimisés (recherchez les bas PageRank, les mauvaises phrases-clés de titre et les phrases-clés de balises de titre) et que vous êtes sûr qu’un site avec un contenu bien optimisé sauterait rapidement en haut du classement et par rapidement environ 3-6 mois (rappelez-vous l’Sandbox Google va avoir un impact sur votre taux de réussite) alors vous pourriez avoir votre premier candidat pour un site à contenu spécialisé.

Troisième étape : Construire un site

Utilisez WordPress pour gérer votre site de contenu de niche. WordPress est un logiciel de gestion de contenu de blog qui fonctionne à partir d’un backend PHP/MySQL (ce blog l’utilise). Il est très facile à mettre en place, gère la plupart de l’optimisation des moteurs de recherche pour vous et tout ce que vous avez à faire est de pomper dans le contenu et c’est parti. Il y a quelques occasions où un site HTML statique simple peut être plus approprié, par exemple quand vous n’avez besoin que d’un micro site d’une poignée de pages et qu’il serait plus rapide de configurer les quelques pages en utilisant un modèle HTML.

Comment trouver du contenu

Au début, on pense que ce serait probablement la partie la plus difficile de l’utilisation de la technique du site de contenu de niche – comment trouver du contenu pour un site de niche qui est très probable que vous n’avez à peu près aucun intérêt pour ou l’expérience avec ? Maintenant, si vous n’êtes pas du genre à écrire et que vous ne pouvez pas vous permettre d’afficher quelques pages clés de contenu en utilisant ce qui est déjà disponible en ligne, alors vous voudrez peut-être essayer ces options :

L’importance de mots-clés

Pour la plupart des sites de contenu de niche, AdSense et/ou Chitika seront la principale stratégie de monétisation. Ces programmes paient au clic et les prix par clic sont calculés en fonction de la demande des annonceurs. Le mélange en or est de trouver une niche avec peu de sites de contenu bien établis mais beaucoup d’annonceurs en compétition pour trouver des clients. Cela signifie que les prix au clic seront élevés, mais que le marché ne restera probablement pas longtemps inexploité et qu’un grand nombre de sites de contenu concurrents apparaîtront probablement. En fait, vous ne trouverez peut-être jamais cette combinaison.

Rendement insuffisant en raison de la faiblesse des barrières à l’entrée

Surperformer, c’est dominer un créneau, devenir un expert et « aller plus loin » en offrant plus d’un produit ou d’un service. Vous pouvez offrir des séminaires, des enregistrements audio, des cours sur DVD vidéo et toute une série de matériels supplémentaires qui font de la valeur à vie d’un client fidèle bien plus qu’un achat unique ou un clic de lien texte publicitaire. Cette méthode signifie que vous pouvez vous permettre d’être concurrentiel en subissant une perte sur la vente de votre premier produit ou de votre première méthode de capture de plomb parce que la valeur au fil du temps de cette conversion est beaucoup plus élevée.

Les sous-performants

La création d’un site Web à contenu de niche est une stratégie peu performante. Les niches rentables restent rarement non compétitives pendant longtemps et à mesure que la création de sites de contenu de niche devient populaire, vous allez vous battre avec d’autres pour des niches. La sous-performance, c’est quand vous choisissez délibérément d’écrémer légèrement un créneau, peut-être en vendant un livre électronique à un marché qui n’est actuellement pas satisfait. Les sites de contenu de niche servent un créneau unique avec des informations de base et génèrent des revenus publicitaires comme effet secondaire, il n’y a aucune intention de capitaliser davantage sur l’audience.